Article publié le 03/06/2019 - Rappels produits

Une substance cancérigène détectée dans le riz basmati

Le riz basmati est le riz le plus réputé et le plus cher au monde. Originaire de l'Inde, ce produit est un meilleur accompagnement de viandes et de volailles.

Avec sa texture sèche et ferme ainsi que ses aromes, ce type de riz de luxe est un ingrédient de base pour préparer des repas festifs. Mais, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a fait un rappel de ce produit de la marque Monoprix. La raison de ce rappel est la présence d'une bonne quantité d'aflatoxines dans le riz.

Une substance cancérogène dans le riz Basmati ?

Des sachets de riz basmati Monoprix 5 x 90 g ont été rappelés par la DGCCRF. Portant la date de durabilité minimale du 25/09/2020 ou 26/09/2020 et la référence EAN : 3350033158276, ces produits contiennent une quantité importante d'aflatoxines, supérieure aux seuils mis en place par le règlement. D'après l'OMS, la consommation durable de cette substance pourra affecter l'ensemble les organes tels que les reins et le foie. Particulièrement cancérogène, elle risque de provoquer un cancer du foie, des anomalies congénitales chez les enfants ainsi que des retards de croissance. Son effet immunosuppresseur est susceptible de diminuer la résistance du système immunitaire aux agents infectieux tels que le VIH ou la tuberculose. Un risque d'empoisonnement aigu est même possible en cas d'exposition à des doses importantes d'aflatoxines.

Les aflatoxines : une substance cancérogène souvent présente dans les aliments secs

Il faut savoir que les aflatoxines infectent souvent les aliments secs comme le maïs, le riz, les fruits secs, les noix, le cacao, les épices, les arachides, les figues sèches ou les huiles végétales brutes. Ces mycotoxines sont issues des champignons appelés particulièrement Aspergillus flavus et Aspergillus parasiticus qui se développent surtout dans des régions chaudes et humides. Qu'il s'agisse d'aflatoxine B1 ou M1, ce sont des toxines graves sur le long terme. Il est donc conseillé d'arrêter la consommation de ces sachets de riz basmati concernés par le rappel. Vous pourrez rapporter ces produits au point de vente pour vous faire rembourser.

Vous avez aimé ?

Articles en relation