Article publié le 08/02/2018 - Rappels produits

Rappel du produit Nokia Body Cardio

À compter du 24 janvier 2018, l’entreprise Nokia procédera en guise de rappel à l’abandon d’une fonctionnalité clé de son Nokia Body Cardio : la vitesse d’onde de pouls. Voici des détails à propos de ce revirement de situation.

Une bien mauvaise surprise

Le développement de produits est soumis à une panoplie de contraintes, dont certaines sont réglementaires. L’entreprise Nokia a reçu une mauvaise surprise en prenant connaissance sur le tard que sa balance connectée, lancé il y a de cela plus de deux années, ne se trouvait pas en conformité avec « un autre type d’approbation ». 

Les gestionnaires du groupe finlandais Nokia n’ont pas fourni de précision dans leur communiqué publié sur leur site Internet.

Les usagers du pèse-personne Nokia Body Cardio devront composer avec la suppression d’une fonctionnalité phare de cette balance, la vitesse d’onde de pouls. Il s’agissait en fait du premier pèse-personne connecté doté de cette technologie. Les utilisateurs pouvaient mesurer leur rigidité artérielle.

Il se pourrait que l’entreprise ait essuyé un refus en tentant de faire reconnaître le produit en tant que dispositif médical...

Par conséquent, l’entreprise a fait savoir que la prochaine mise à jour logicielle de cette balance numérique ferait en sorte de supprimer cette option. Les usagers ne seront pas en mesure de refuser cette mise à jour. Toutefois, les données concernant la vitesse d’onde de pouls pourront être téléchargées en format fichier CSV, mais ne pourront plus apparaître à même le Dashboard en ligne (intitulé Health Mate) ou via l’application de l'objet connecté. 

Suspension des ventes

Nokia Health s’efforce de conquérir le marché des produits de nouvelles technologies dans le domaine de la santé, depuis qu’est survenu en 2016 le rachat de la marque d’objets connectés Withings (d’origine française) – une transaction s’élevant à environ 190 millions de dollars.

L’entreprise a commercialisé à ce jour trois produits de type pèse-personne connecté. La Body Cardio figurait parmi la plus avancée, mais aussi la plus coûteuse. Ce produit est détaillé 179,95 euro. Ce prix représente une différence de 70-80 euros par rapport au modèle de qualité inférieure (comme par exemple un produit appelé Body+).

Par conséquent, la suppression de cette fonctionnalité vient porter un coup dur à l’entreprise. Cela ne devrait laisser à la Body Cardio que 2 options de fonctionnalités supplémentaires, c’est-à-dire la fréquence cardiaque et la mesure du niveau d’hydratation. Ces paramètres peuvent être obtenus aisément par le biais d’une montre connectée. 

Les ventes ont été suspendues pour une période indéterminée, mais elles devraient reprendre au cours des prochains mois. 

Programme de compensation

L’entreprise a mis en place un programme de compensation en ce qui constitue en quelque sorte un rappel. L’ensemble des clients seront avisés par email. Certains de ces clients ont indiqué qu’il serait notamment question d’un bon d’achat de 30 euros (applicable à une prochaine acquisition), ou encore de retourner la balance en question pour un remboursement.

Vous avez aimé ?

Articles en relation