Article publié le 20/01/2020 - Rappels produits

Rappel des « Perles de saveurs Yuzu » de la marque Algaé

L'un des derniers rappels de produits alimentaires en date concerne la marque peu connue Algaé gastronomie.

L'une de ses spécialités a en effet fait l'objet d'un défaut détiquettage : la présence de soja et blé n'est pas signalée, ce qui induit un risque d'allergie pour les personnes sensibles. Voyons cela plus en détail...

Quel est le produit Algaé gastronomie concerné ?

Il s'agit d'une spécialité étiquetée Perles de saveurs Yuzu, vendue en pot de verre de 200 grammes. Le code-barres permettant d'identifier le produit est le 3 467740 094183. Un seul lot est impacté par le problème : il porte le numéro 279-19-309-200G et une date de consommation au 04 novembre 2020. Compte tenu de cette date lointaine, il est très probable que des consommateurs en conservent chez eux !

Quel est le défaut détiquettage et quelles sont ses conséquences ?

Le défaut détiquettage de cette verrine Algaé gastronomie est double. D'une part la spécialité est indiquée comme étant au yuzu (agrume japonais proche du citron) alors qu'elle est au ponzu (sauce japonaise dérivée de la sauce soja). D'autre part la présence de soja et blé n'est pas mentionnée sur l'étiquette, alors qu'il s'agit d'allergènes : les personnes sensibles à l'un ou à l'autre peuvent ainsi être confrontée à un risque d'allergie en raison de cette omission. Comme pour toutes les allergies, les effets peuvent aller de simples démangeaisons à des réactions nettement plus graves, voire un risque mortel. En revanche les personnes non allergiques au soja et au blé ne courent aucun risque d'allergie en raison de cette présence de soja et blé et peuvent consommer ce produit Algaé gastronomie sans risque sanitaire - en revanche elles peuvent être surprise par un goût inattendu !

Comment se déroule le rappel de la verrine Algaé gastronomie ?

La société GlobeXplore a simplement demandé aux consommateurs qui auraient acheté les Perles de saveurs Yuzu concernées par le défaut détiquettage de ramener le produit en magasin afin d'en obtenir le remboursement. Il n'a pas été précisé si le ticket de caisse serait exigé - mieux vaut donc le prendre avec soi si on l'a encore en sa possession ! Ceci étant, les personnes qui ne sont pas sujettes à ce risque d'allergie dû à la présence de soja et blé non annoncée peuvent aussi choisir de consommer le produit malgré son défaut détiquettage, à condition de ne pas le partager avec des personnes sensibles à cet allergène.

Vous avez aimé ?

Articles en relation