Article publié le 29/07/2019 - Rappels produits

Rappel des Citroën C-Zéro

Le constructeur automobile Citroën, appartenant au groupe PSA, procède actuellement au rappel de certains modèles de Citroën C-Zéro. Découvrez avec nous les raisons de ce rappel et vérifiez si votre Citroën C-Zéro est concernée !

Quelles sont les voitures Citroën C-Zéro objet du rappel ?

Le rappel ne concerne pas l’ensemble des automobiles de type Citroën C-Zéro, mais seulement celles qui ont été fabriquées entre le 2 avril 2018 et le 1er août 2018. Il s’agit donc uniquement de véhicules Citroën C-Zéro mis en circulation en 2018, a priori au deuxième ou au troisième trimestre (et éventuellement au quatrième pour des véhicules qui seraient restés très longtemps en stock). Les véhicules concernés sont identifiés par un numéro de série compris entre VF71NZJU901083 et VF71NZKYZKU900579 ; ce numéro de série ou VIN (Vehicle Identification Number) est visible sur la plaque constructeur du véhicule et également sur la carte grise.

Quelle est la raison de ce rappel ?

Les Citroën C-Zéro peuvent perdre leur assistance au freinage : le conducteur doit alors appuyer beaucoup plus fort sur la pédale de frein, avec un risque associé d’allongement de la distance de freinage… et donc d’accident ! Ce défaut de fabrication peut donc avoir des conséquences dramatiques, et il ne faut surtout pas prendre à la légère ce rappel des Citroën C-Zéro !

Comment se déroule le rappel des Citroën C-Zéro ?

Les propriétaires de Citroën C-Zéro concernées par le rappel ont normalement été prévenus par une lettre recommandée : le constructeur bénéficie de l’accès au SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules) pour une telle opération non commerciale. Si vous pensés être concernés par le rappel des véhicules Citroën C-Zéro et que vous n’avez rien reçu cela peut être dû à une non-distribution du courrier (rarissime pour un recommandé) ou à la non-signalisation d’un changement d’adresse. Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire. S’agissant d’une opération de sécurité à l’initiative du constructeur, l’intervention est normalement totalement gratuite. Soyez donc vigilants si votre concessionnaire en profite pour vous suggérer d’autres travaux à cette occasion : vous n’êtes nullement tenu de les accepter, vous pouvez très bien ne pas les faire faire (si vous les trouvez superflus) ou les faire faire par un autre garagiste (si vous pensez vous en tirer à meilleur compte ailleurs).

Vous avez aimé ?

Articles en relation