Article publié le 30/11/2018 - Rappels produits

Rappel de peluches vendues chez Kiabi

Il a été détecté par la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), sur un ours en peluche vendu dans les magasins Kiabi, un risque de détachement d'une zone de ce jouet pour enfant.

Il s'agit plus précisément de la truffe du nounours issu du film d'animation Masha and the Bear. Ce gros ours brun de marque Simba porte la référence 109301942 et le numéro de lot 1711410430. Dès l'annonce d'un éventuel danger pour ses jeunes clients, l'enseigne Kiabi a procédé au rappel de ces peluches. 

Un risque d'étouffement avec le rembourrage

Le risque existant demeure dans la possible fragilité du nez de l’ours. Lors des manipulations répétées du jeu de l'enfant, cette partie de la peluche pourrait se détacher et causer une ouverture béante. A l'âge où ils portent tout à leur bouche, les plus petits se trouveraient exposés à un risque d'étouffement causé par les fibres de rembourrage.

Tous les clients qui auraient fait l'acquisition de cet ours brun sont invités à rapporter la ou les peluches en magasin pour une destruction dans les règles. Une démarche qui fera, bien sûr, l'objet d'un remboursement. Dans cette attente, il convient de tenir l'objet hors de portée des enfants. 

Une enseigne responsable

Kiabi, une abréviation de "qui habille", tient une place prépondérante sur le marché des grandes surfaces dont la spécialité est le textile. L'enseigne propose principalement une mode femme, homme et enfant à petits prix, mais aussi des accessoires tels que chaussures, sacs, bijoux et des jouets pour filles et garçons de diverses marques, dont des peluches.

Créé en 1978, Kiabi compte aujourd'hui près de 360 de ces grandes surfaces en France métropolitaine, soit plus de 500 magasins dans le monde. Présent sur la toile, Kiabi.fr se décline également pour les grandes tailles à l'adresse SoaSoa.f. Kiabi a toujours procédé aux rappels d'articles présentant des risques d'utilisation, tels que des bouillottes ou une tenue de déguisement, toujours dans le respect de sa clientèle et notamment des enfants.

Vous avez aimé ?

Articles en relation