Article publié le 10/10/2019 - Rappels produits

Rappel de chocolat De Neuville pour problème d’étiquetage

Le chocolatier De Neuville rappelle actuellement des confiseries chocolatées en raison d’un défaut d'étiquetage.

Il y a plusieurs références concernés par ce rappel, leurs étiquettes omettant de mentionner la présence de sésame : il s’agit d’un allergène dangereux pour les personnes qui y sont sensibles mais sans danger pour les autres.

Quels sont les produits concernés par ce défaut détiquetage ?

Il y a plusieurs références concernés, baptisées :

  • Amandes cannelle gianduja,
  • Amandes chocolat sans sucres ajoutés,
  • Amandes noir cacao,
  • Maïs grillé enrobé de chocolat noir,
  • Noisettes lait sans sucres ajoutés,
  • Olives assorties.

Le défaut détiquetage omettant de mentionner la présence de sésame porte sur l’ensemble des lots ayant des dates limite de consommation allant jusqu’à juin ou juillet 2020 (fonction des différents produits parmi les plusieurs références concernés).

Quel est le danger de la présence de sésame ?

Les graines de sésame sont des allergènes. Les sujets sensibles à la présence de sésame peuvent développer des réactions parfois très graves, et doivent donc s’abstenir de consommer des produits contenant du sésame, et donc en particulier les confiseries De Neuville impactées par ce défaut détiquetage. En revanche les autres personnes peuvent les consommer comme si de rien n’était.

Comment se déroule le rappel ?

Les personnes sensibles à la présence de sésame sont invitées à détruire les produits concernés ou à les rappeler sur le lieu d’achat pour en obtenir le remboursement. Les modalités de cet éventuel remboursement n’ont pas été détaillées et on peut donc supposer qu’il faudra produire son ticket de caisse pour l’obtenir. Les personnes non allergiques peuvent en revanche consommer ces spécialités De Neuville victimes de ce défaut détiquetage sans aucun problème : la présence de sésame dans les gourmandises n’a aucun impact pour elles, et, même s’il y a plusieurs références concernés, elles peuvent en manger sans aucun risque. Il faut juste s’assurer de ne pas avoir dans ses proches quelqu’un de sensible à cet allergène et s’abstenir d’en proposer à des amis ou visiteurs de passage pour ne pas leur faire courir de risques en voulant leur faire plaisir.

Vous avez aimé ?

Articles en relation