Article publié le 21/02/2018 - Rappels produits

Plusieurs rappels de jambons pour les enseignes Monoprix, Auchan, Casino et Carrefour

Un autocontrôle en usine de fabrication ayant révélé la présence d’une contamination de bactéries Listeria, plusieurs lots de barquettes de jambon tranché ont fait l’objet de rappels.

Au 13 février 2018, seize références de jambon « supérieur » étaient concernées, dont Monoprix, Casino, Carrefour, Le Foué, Grand Jury, etc. Voici des détails concernant ces rappels. 

75 lots de jambon rappelés

La présence de bactéries de type Listeria a été détectée dans des produits issus d’une même usine, située à Goussainville, dans le département du Val-d’Oise (en région Ile-de-France). 

Lors d’un autocontrôle de qualité s’étant déroulé le 26 janvier 2018, 75 lots de jambon ont démontré des irrégularités. Un autre produit s’est ajouté entre temps à la liste initiale. Il s’agit du jambon supérieur Leader Price (un produit dégraissé et découenné), rappelé le 13 février 2018. Consultez la liste complète de ces rappels, publiée par 60 millions de consommateurs

Cooperl fait état d’une « faible contamination »

Le groupe coopératif Cooperl, qui gère l’usine de Goussainville, a indiqué que la procédure avait été élargie pour retirer l’ensemble des lots ayant été fabriqués entre le 16 et 26 janvier 2018, que ceux-ci aient été contaminés ou non. 

Anne-Marie Boullier, secrétaire générale de Cooperl, a précisé que la production a été interrompue et que la ligne a été entièrement désinfectée. 

Par ailleurs, le nombre d’unités de contamination a été rendu public. Dans les lots concernés, les unités de Listeria monocytogenes prélevées dans les échantillons ne dépasseraient apparemment pas les 10 unités par gramme (UFC/g). Cela correspond à une « faible contamination ». 

La dose infectieuse pour L. monocitogenes se situe approximativement entre 10 et 100 millions d’unités formant des colonies. Cette dose correspond aux hôtes en santé. Toutefois, pour les sujets à risque élevé d’infection (entre autres les femmes enceintes et les personnes immuno-déficientes), il suffit d’une dose située entre 0,1 et 10 millions d’UFC pour causer des problématiques considérables. 

Ces bactéries sont en mesure de résister au froid : elles peuvent se proliférer dans le réfrigérateur et même survivre au congélateur. Toutefois, elles sont tuées par la chaleur. 

Que faire si vous avez acheté du jambon ?

Faites preuve de prudence si vous avez fait dernièrement l’acquisition de barquettes de jambon en tranches. De nombreux lots de ces aliments potentiellement contaminés ont été vendus sous diverses marques, dont Casino, Carrefour, Monoprix, Le Foué, Leader Price et Grand Jury

Prenez le temps de consulter la liste complète des rappels et de comparer ces informations avec les étiquettes de produit de jambon acheté. Si le produit que vous avez obtenu correspond aux descriptions des rappels, il est préférable de ne pas le consommer. Vous pouvez le rapporter au supermarché pour exiger un remboursement.

Vous avez aimé ?

Articles en relation