Article publié le 11/09/2019 - Rappels produits

Netto et Intermarché rappellent des barquettes de cordons bleus

Les enseignes Netto et Intermarché procèdent au rappel de cordons bleus vendus sans marque, en raison de la présence de salmonelle pouvant provoquer une intoxication alimentaire.

Quels sont les cordons bleus sans marque concernés ?

Il s’agit de barquettes plastique d’un kilogramme de cordons bleus, visibles sous un film transparent. Ces cordons bleus sans marque ont été vendus dans les magasins Intermarché et Netto, et a priori exclusivement dans ces enseignes. Le code-barres permettant de les identifier est le 3 760224 300115, mais seul le lot affichant une date limite de consommation au 8 septembre 2019 est suspect de contamination par la salmonelle. Si vous avez fréquenté ces enseignes, une petite vérification de votre réfrigérateur s’impose afin de ne pas risquer une intoxication alimentaire !

Quelle est le risque lié à la salmonelle ?

La salmonelle est une bactérie fréquente, mais susceptible de provoquer une intoxication alimentaire par ingestion. Cette intoxication est bénigne chez la plupart des sujets, se traduisant par maux de têtes et/ou diarrhées. Elle peut cependant être dangereuse, voire fatale, chez des sujets plus faibles, notamment les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés (greffés par exemple) et les personnes âgées. La maladie se déclare au plus tard trois jours après la consommation – si vous avez consommé des cordons bleus contaminés par la salmonelle il y a plus longtemps, vous ne risquez plus d’intoxication alimentaire ! Si vous avez encore chez vous des cordons bleus suspects, abstenez-vous bien entendu de les consommer désormais.

Comment se déroule le rappel ?

Le groupe Les Mousquetaires, qui se cache derrière les enseignes en cause, demande aux consommateurs ayant chez eux des cordons bleus sans marque concernés de les rapporter en magasin afin d’en obtenir le remboursement. Il n’a pas été précisé si le ticket de caisse était requis : si vous l’avez encore, cela ne pourra en tout cas qu’aider à l’obtention de ce remboursement ; si vous ne l’avez plus, mais que vous avez une carte de fidélité, le magasin peut normalement avoir accès lui-même à votre achat ; si vous ne l’avez plus et que vous n’avez pas de carte, vous pourrez toujours argumenter que ces cordons bleus suspects n’ont été vendus que par Intermarché et Netto !

Vous avez aimé ?

Articles en relation