Article publié le 14/05/2018 - Rappels produits

L’enseigne Leclerc rappelle de la mozzarella contaminée

L’enseigne Leclerc procède à un rappel de mozzarella potentiellement contaminée par la bactérie listeria. Découvrons les raisons et modalités de ce rappel.

Quels sont les lots de mozzarella concernés par le rappel de Leclerc ?

Un seul lot de mozzarella est concerné. Il s’agit d’un produit vendu surs la marque de distributeur Tradizioni d’Italia spécifique à l’enseigne Leclerc. Le lot concerné est le lot n°101 de date limite de consommation au 11 mai. Il a été mis en vente par les magasins Leclerc depuis le 20 avril et a été retiré des rayons en raison de soupçon de contamination par la bactérie listeria. Il n’est donc en principe plus possible d’en acheter, mais la vigilance s’impose, une erreur humaine entraînant l’oubli en rayon d’un produit étant toujours possible.

Quelle est la raison du rappel de la mozzarella par Leclerc ?

Un contrôle interne réalisé dans un magasin Leclerc a mis en évidence la présence de bactérie listeria dans la mozzarella. Cette bactérie courante est pathogène par ingestion, et elle peut même se révéler mortelle pour les personnes les plus fragiles (jeunes enfants, personnes âgées, malades affaiblis, etc.). Le principe de précaution s’imposait donc, compte tenu de cette dangerosité avérée de la bactérie listeria même si heureusement aucun cas grave ne semble avoir été constaté.

Comment se déroule le rappel de la mozzarella Tradizioni d’Italia ?

Il vous suffit de ramener la mozzarella incriminée au magasin Leclerc où vous l’avez acheté. Vous serez bien évidemment remboursé sur présentation du ticket de caisse, et probablement également en l’absence de ticket de caisse s’agissant d’un produit sous marque de distributeur et donc impossible à acheter ailleurs que chez Leclerc !

Quoi qu’il en soit, et compte tenu du risque avéré de la bactérie listeria, il ne faut absolument pas consommer la mozzarella concernée par le rappel… ni même achever de la consommer si on en a déjà mangé : la bactérie listeria se multiplie naturellement, et il serait faux de croire qu’il n’y a pas de danger si l’on n’a pas été malade précédemment.

Vous avez aimé ?

Articles en relation