Article publié le 09/04/2018 - Rappels produits

Cora, Intermarché : rappel des casquettes Denim Cœur de la marque Eldys

Les casquettes denim cœur de la marque Eldys, qui sont distribuées par Cora et Intermarché, font fait l’objet d’un rappel. Voici des détails à cet effet.

Un rappel attribuable à une trop forte présence de colorants utilises

Il s’agit d’une casquette Eldys fabriquée en denim, comportant un motif décoratif de petits cœurs formant un pattern régulier. Les casquettes « denim cœur », portant le numéro de référence 00SSE086851, ont dû être rappelées car elles constituent un risque pour la santé en raison d'une « trop forte présence » de colorants. 

La présence d’une quantité considérable de colorants azoïques peut engendrer des risques d’allergie. 

Les consommateurs qui ont fait l’acquisition de cette casquette sont priés de ne plus l’utiliser. Ce produit devrait être rapporté à l’endroit où il a été acheté. 

Les risques d’usage des colorants chimiques dans l’industrie textile

Après la culture de fibres, dans l’industrie textile, la teinture figure parmi les opérations d’ennoblissement communément utilisées. Ce processus favorise une couleur uniformément répartie sur l’ensemble des fibres.

Les ateliers de teinture de l’industrie textile ont recours à des colorants, notamment des colorants azoïques, qui peuvent causer des allergies. 

Ces substances sont considérées comme pouvant aussi engendrer des problèmes d’asthme, d’urticaire et d’eczéma

Des composants issus de la chimie de synthèse

Près de 60 à 70% des colorants qui sont couramment utilisés de nos jours consistent en des colorants azoïques, c’est-à-dire des substances dont la structure moléculaire comporte une double liaison d’azote. 

Ces composants issus de la chimie de synthèse ont fait l’objet d’une interdiction en Allemagne depuis 1996. Toutefois certains de ces colorants s’avèrent encore autorisés en France. 

Des règles qui proscrivent l'utilisation de certains colorants

Une directive européenne (portant l’identification 2002/61/EC) concerne les colorants qui libèrent certaines amines aromatiques, par coupure de groupements azoïques. Une liste comportant 22 amines fait l’objet d'une interdiction dans cette directive. Les activités d’importation de vêtements sont sujettes à des contrôles à cet effet. 

Un règlement français a également pour effet de limiter le commerce et l’utilisation d’amines aromatiques découlant de colorants azoïques.

Il importe aux producteurs et aux consommateurs de demeurer vigilants, étant donné que plus d'une centaine de colorants pouvant potentiellement générer des amines néfastes pour la santé s'avèrent encore disponibles sur le marché.

Vous avez aimé ?

Articles en relation