Article publié le 20/03/2020 - Rappels produits

Bomb Cosmetics rappel plusieurs de ses produits

Selon un avis de rappel de la DGCCRF datant du 11 février 2020, certains produits de la marque Bomb Cosmetics doivent faire l’objet d’un retour à leur point de vente.

Pour expliquer ce rappel, la Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes a précisé que ces produits présentent une trop grande ressemblance avec des denrées alimentaires, et qu’en raison de la présence de petits éléments en plastique, ils exposent les plus jeunes enfants à un risque de suffocation.

Les bougies se la gamme Crème Fouettée

Parmi les produits rappelés, la gamme de bougies Crème Fouettée de la marque Bom Cosmetics affiche une véritable ressemblance avec un dessert. Les petits enfants peuvent donc facilement confondre ces bougies avec un aliment, s’exposant à un risque de suffocation. Les références de bougies rappelées sont les suivantes : Peach Bellini, Pina Colada, Sweet Love, Strawberry Daiguiri, Fruit Firework, Loco Coco et Rhubard Rave.

Les savons et les bombes de bains

Sous la forme de pains de savon et de bombes de bains, ces produits d’hygiène libèrent un petit jouet en plastique lorsqu’ils se dissolvent. Le danger réside dans le fait que les jeunes enfants peuvent porter ce jouet à leur bouche et risquer de s’étouffer. Les références concernées par ce rappel de produits sont les suivantes : Spot On (le chien), It's Not Easy Being Green (la grenouille), Meow for Now (le chat), Pool Party (le canard), Splash (le dauphin), Pink Elephant & Lemonade (l’éléphant).

Quelles sont les recommandations ?

En raison du risque de suffocation qu’ils présentent pour les jeunes enfants, les savons, les bougies et les bombes de bain Bom Cosmetics concernés par cet avis de rappel doivent être rapportés sur leur lieu d’achat. Si vous êtes en possession d’un ou de plusieurs produits présentant des risques pour la sécurité des enfants, il est donc recommandé de ne pas les utiliser et de les retourner à leur point de vente afin de bénéficier d’un remboursement.

Vous avez aimé ?

Articles en relation